5 ERREURS QUI PEUVENT RUINER L'EFFORT *

19 mars 2015 - 16:35

On ne pense pas forcément mal faire. Et pourtant, combien d'entre nous ont cette fâcheuse tendance à annuler tous les efforts d'une séance de sport en 60 minutes chrono ! Tour d'horizon des 5 principales erreurs pour ne plus tomber dans le piège avec Stéphan Galtier, coach sportif, préparateur physique et conseiller nutrition.

1. Négliger ses besoins en sommeil

Une accumulation de manque de sommeil peut très vite se révéler plus paralysante qu'une mauvaise alimentation. En diminuant le nombre de cycles, on se prive aussi de plusieurs phases de sommeil profond, celui-là même où on observe une circulation importante d'hormones de croissance. Résultat : une sensation d'épuisement latente qui va altérer la performance. Autre piège, cette fatigue va être assimilée à une fatigue post-effort et donc déclencher la faim. Ou comment prendre du poids alors qu'on fait davantage de sport.

Le conseil : Des nuits de 7 à 9h selon vos besoins.

2. Être irrégulier

Notre corps est impitoyable mais il n'aime pas l'irrégularité. L’osmose entre le corps et l’esprit, le physique et le mental est la clé d’un bien-être. Tout comme la fréquence est la base de tout entraînement. Qui n'a jamais fait une séance très dure et longue pour ne plus rechausser ses baskets avant 10 jours ? Ou deux mois de préparation intense pour une compétition avant un arrêt quasi total pendant 3 semaines ? Une mauvaise habitude qui annihile tous nos efforts et nos progrès.

Le conseil : Mieux vaut trois séances courtes par semaine qu'une seule intense.

3. S'offrir un repas « récompense » riche en lipides

Craquer après la compétition ou l'entraînement avec un plat trop sucré, trop salé et surtout trop gras : sur le coup, on en tire beaucoup de plaisir. Mais aucun nutriment dont notre organisme a besoin pour bien récupérer n’a été apporté (eau, protéines, glucides et minéraux).

Le conseil : Préférez un repas rassasiant (féculents, protéines, laitage...) qui ne tombe pas dans le piège des graisses.

4. Bouder la collation... pour craquer 4h plus tard

On décide de ne rien manger après le sport. Par manque d'appétit. Ou pour avoir l'impression de puiser encore plus dans les graisses. On laisse ainsi passer la période de récupération où les glucides, même les plus mauvais, sont bien ou mieux assimilés pour reformer les réserves en glycogène. Mais le corps reprend souvent ses droits et 3-4 heures plus tard et on se rue sur tout ce qui est sucré pour compenser ce besoin alors que les sucres ne sont alors plus les bienvenus.

Le conseil : Un en-cas systématique dans les 30 minutes suivant l'effort pour couvrir le besoin en glucides.

5. Fumer juste après l'effort

Si la cigarette est mauvaise pour la santé, on sait moins, en revanche, que la pire cigarette n'est autre que celle fumée juste après l'effort. À ce moment-là, l'organisme est en dette d'oxygène et travaille pour le combler. La nicotine et le gaz carbonique de la cigarette font barrage à ce travail imposé au cœur tandis que les artères ont tendance à se rétrécir. Une démarche qui peut, dans les cas les plus graves, provoquer un infarctus du myocarde.

Le conseil : Est-il bien utile de le formuler ?

* Source : Ilosport.fr

Commentaires

Pauline AVIGNON est devenu membre 2 mois
5-0
AUBERGENVILLE F.C. / U19 4 mois
AUBERGENVILLE F.C. / U19 : résumé du match 4 mois
2-4
SARTROUVILLE F.C. / U17 4 mois
SARTROUVILLE F.C. / U17 : résumé du match 4 mois
5-0
U19 / EPONE MEZIERES USBS 4 mois
U19 / EPONE MEZIERES USBS : résumé du match 4 mois
9-2
FEUCHEROLLES USA / U17 4 mois
FEUCHEROLLES USA / U17 et U19 / VAUXOISE ES : résumés des matchs 4 mois
5-1
U19 / VAUXOISE ES 4 mois
2-1
U19 / EPONE MEZIERES USBS 6 mois
U19 / EPONE MEZIERES USBS : résumé du match 6 mois
3-0
HARDRICOURT US / U15 5D Poule B 6 mois
HARDRICOURT US / U15 5D Poule B : résumé du match 6 mois
2-3
U17 / MUREAUX O.F.C. LES 6 mois

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Dirigeants
  • 2 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 50 Joueurs
  • 7 Supporters
  • bricefresko
    25 septembre

    Brice Fresko

    Joueur

    31 ans

  • Pascal Lassus
    29 septembre

    Pascal Lassus

    Dirigeant

    53 ans

  • Vincent Lopez
    16 septembre

    Vincent Lopez

    Joueur

    21 ans